Certains ne savent pas qu'ils sont morts :

La grand-mère nous a répété plusieurs fois qu’elle attendait son mari. Bien-sûr, nous l’avons informé qu’il ne viendrait pas. Ils sont comme enfermés dans une bulle temporelle, pas encore prêts à partir « pour de vrai ». Ils sont parfois morts trop jeunes, se sont suicidés, ont commis un crime ou en ont été la victime. Ils ont du mal à se séparer de la vie qu’ils ont eu.

 

Dans la chambre de la grand-mère, une femme attend toujours que son mari vienne la chercher. Elle attend, attend, attend ... Et parfois, elle fait bouger les tables de nuit.
 
Marie marguerite Robin Médard
Retour à l'accueil